Bio et contact

Photo © D. GourbinLe jour de la Saint Thomas d’Aquin naît Emmanuel. Il gardera des années 70 de sa prime jeunesse les souvenirs d’une certaine lumière, de couleurs… Après une traversée en solitaire de la vie scolaire, il découvre la photographie. Un procédé qui lui permettra de capturer le temps qui passe. Il apprend d’abord tout seul, regarde des milliers de photographies faites par d’autres. Essaye, se trompe, recommence…
 Puis il s’inscrit dans une école, l’Atelier Magenta de Dominique Sudre, à Lyon, où il découvre la magie des images apparaissant dans le révélateur…
 Il y rencontre des amis solides qui partagent sa passion et finit par se lancer dans cette grande aventure qu’est l’écriture avec la lumière…



2016 : participation à la création du collectif photographique Le Prisme.

Expositions

  • En collectif, au Festival des jardins ouvriers, Lure (Haute-Saône, 2001).
  • En collectif, Grains de peau, à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris, 1er prix du concours (2002).
  • En collectif, à l’Atelier Magenta, Villeurbanne (2001 et 2008).
  • Off des RIP d’Arles (2007 et 2008).
  • Identités, Off de la Biennale de la Danse, Atelier Ahtzic Silis, Lyon (2008).
  • Springsummer, Bourgoin-Jallieu (2010).
  • D’être plus que nu, collectif de l’Atelier du bocage, galerie Place à l’art, Voiron (Isère, 2014).
  • Arts en balade, avec le collectif Le Prisme, Clermont-Ferrand (2016).

 

Publications

  • Couverture du livreD’être plus que nu, Jacques André éditeur, 2013. Ouvrage collectif avec Jeanne Robert (danses), Cécile Beaupère (dessins) et Mary Gréa (textes).

 

Contacter Emmanuel Spassoff :
emmanuel.spassoff @ yahoo.fr (enlever les espaces).